Tout a commencé lors d’un concert de soutien pour le maintient en vie du centre de formation de l’ONF à Velaine en Haye. (fermé aujourd’hui)
Merci à toi Zohra d’être venue nous remercier après le concert et féliciter Fabien pour ses textes (bien dans le contexte). Surtout un grand merci pour nous avoir invité   à nous joindre à ce qui n’était encore ce soir là qu’un projet avec HK.
Tu nous a confié aimer « conjuguer les talents »,  flatteur pour nous !

Bel accueil également de nos futurs amis forestiers.

 

Quelques coups de fil et messages plus tard….

Nous finissons par nous retrouver à Bure mi juillet 2016 dans le tumulte de » la maison de la résistance » au coeur de  » l’action » avec nos amis syndicalistes forestiers (venus défendre le « Bois Lejuc ») et Kaddour, le chanteur du groupe HK & les saltimbanks.
Un atelier d’écriture collective se met en place pendant que Fabien et Kaddour composent en un clin d’œil la base mélodique.

Fabien et Kaddour composent en un clin d’œil la base mélodique.

 
Une poignée d’heures plus tard  tout est plié et c’est sous bonne surveillance policière que nous jouons et chantons pour la première fois cette chanson.
S’en suit un concert mémorable (HK et ses Saltimbanks…et nous)au beau milieu de nulle dans un champ de blé et face à un large public venu à pied d’on ne sait ou, quelle ambiance ! Quel souvenir…

Nous entrons en studio quelques semaines plus tard pour l’enregistrement de la bande son. Exercice délicat sans les voix de nos amis…

Janvier 2017 Fabien et Jules retrouvent les Forestiers pour répéter le chant avant  que Kaddour vienne poser sa touche artistique et sa voix.
Le passage en studio qui s’en suit chez Seb pour l’enregistrement des voix n’est qu’une formalité car en quelques heures c’est réglé !
Chapeau à nos amis forestiers(ieres) car la majorité ne maitrisaient pas le chant avant cette aventure.
Oui, Très belle aventure, jalonnée de belles rencontres, de partage et de beaux échanges.

Merci également à Agnès Bruckert pour ce chouette Clip qui apporte encore plus de « sens » à cette chanson.

Nos chemins se croiseront à nouveau peut être un jour autour de convictions communes …
Bien loin des empires de papier que veulent monter certains.